Le savant sunnite d'Algérie, Shaykh Chams eddine, concernant la Tariqa Karkariya.
Pour répondre aux demandes d’explications de nombreux frères, aussi bien de Tunisie que d’ailleurs, au sujet de la Tariqa Karkariya, du Shaykh Mohamed Faouzi al-Karkari : une Tariqa récemment apparue au Maroc et qui s’est répandue dans de nombreux pays du monde entier...
Toi qui nous critique, toi qui un matin te lève avec une certaine croyance et qui le lendemain retourne ta veste et change de croyance, sache que nous, nous sommes soufis et que nous mourront soufis...
Les ennemis d’aujourd’hui héritent des ennemis d'hier.
La vérité prend du temps mais rattrape toujours le mensonge. Des propos extrêmement graves avaient été tenues par un prédicateur canadien, Hamdi Ben Aissa, sur la Tariqa Karkariya. Des propos d'une extrême gravité qu'il est impensable pour le musulman de tenir sans ramener la preuve de ses allégations. Réponse a été faite à Hamdi Ben Aissa avec preuves et références à l'appui.
En effet, les sorciers contemporains à sayidina Moussa ont gardé cette connaissance qu’ils avaient de la sorcellerie, malgré qu’ils aient cru en le Seigneur de Moussa et de Haroun, qu’ils soient entrés dans la religion d’Allâh, aient préféré la vie future à celle de ce bas-monde
De là, il nous parait évident que celui qui accusera, de manière mensongère et sans aucune preuve, son frère musulman de s’adonner à la sorcellerie, il aura par là-même ouvert une grande porte à l’injustice… car accuser autrui de sorcellerie, c’est en réalité l’accuser d’avoir apostasié
Parmi les choses qu’ils ne purent supporter également, les remontrances du Shaykh à l’égard de ceux d’entre eux qui commirent des erreurs. Ils préférèrent donc fuir le Jalâl du Shaykh et se réfugier derrière des "C’est un sorcier" ou "C’est un menteur", la nafs prenant systématiquement
De même, l’imâm ad-Dhahabi (rahimahullâh) nous met en garde contre l’immense danger de s’empresser à condamner un Soufi : « Notre Shaykh ibn Wahb (rahimahullâh) dit : « De là naît la divergence entre les Soufis et les gens versés dans la Science exotérique. Cette divergence entre eux fut telle que...
De tout temps, Allâh –ta’ala- éprouve ceux qu’Il a choisi pour être des guides vers Lui en leur faisant supporter les méfaits et l’hostilité des négateurs, que ce soit verbalement ou même physiquement. Ceci est effectif de tout temps, en vertu du Hadîth « Les Savants sont les héritiers des Prophètes », et l’héritier doit vivre et subir ce que celui dont il hérite a lui-même dû supporter sa vie durant.
Le Shaykh de la Tariqa, sidi Mohamed Faouzi al-Karkari s’adresse ici à l’ensemble de ceux qui se rattachent à la Karkariya, soient-ils résident au Maroc comme à l’étranger, afin de les tenir informés de ce qui suit...
Pour toute personne s'intéressant à cette noble Tariqa, il convient avant de penser à faire le pas de se renseigner sur ce qui peut être dit en mal sur notre noble Sheykh (radiAllâhu 'anhu) et sur l'enseignement qu'il dispense à ses mourid...